Management de la coopétition

Logo2Responsables : E. Boucher-Pellegrin & A.S. Fernandez

  1. Management de la coopétition avec des compétences de gestion spécifiques
  2. Identification des tensions coopétitives
  3. Identification des outils de management de la coopétition

Coopétition, du paradoxe à la pratique : Comment manager des stratégies de coopétition ?

Les stratégies de coopétition sont largement adoptées par de nombreuses entreprises dans différentes industries. Après avoir étudié les déterminants de ce mode relationnel, la question demeure à présent de comprendre comment deux concurrents parviennent à collaborer ensemble, sur des activités stratégiques.

De nouvelles perspectives de recherche se présentent pour étudier la mise en œuvre et le management d’une stratégie de coopétition. Ces questions ont été jusqu’alors trop peu étudiées. Des recherches antérieures ont souligné la présence de tensions coopétitives (Gnyawali et al., 2008; Fernandez et al., 2013) et présenté des principes managériaux pour gérer ces tensions (Bengtsson & Kock, 2000; Pellegrin et al., 2013). Les résultats de ces études laissent émerger de nouvelles questions concernant la mise en œuvre et le management de la coopétition. Notre équipe de recherche s’intéresse aux enjeux et aux différentes dimensions du management de la coopétition. Parmi nos nombreux axes de recherches, nous nous proposons d’apporter des éléments de réponses aux questions suivantes :

– Les sources de tensions coopétitives : Quelles sont les sources de tensions coopétitives aux niveaux inter-organisationnels, organisationnels et interindividuels ? Quelles sont les multiples dimensions de ces tensions coopétitives ?

– Le design coopétitif organisationnel : Quels sont les designs organisationnels mis en œuvre par les coopétiteurs ? Les concurrents vont-ils mutualiser leurs ressources au sein d’une organisation commune ou vont-ils préférer travailler séparément et se coordonner à la fin ? Quel type d’équipe, les coopétiteurs vont-ils établir ? Vont-ils avoir recours à une équipe traditionnelle ou virtuelle ? Vont-ils conserver deux équipes distinctes ou vont-ils créer une seule et même équipe commune ?

– Le management de la coopétition : Comment deux concurrents gèrent-ils les tensions coopétitives ? Quels sont les principaux principes appliqués par les coopétiteurs ? Sont-ils efficaces ? Quels sont les rôles de la direction générale, des alliance managers, des managers intermédiaires et des chefs de projets dans un contexte coopétitif ? Quels sont les freins cognitifs et psychologiques pour les individus impliqués dans une stratégie de coopétition ? Comment les firmes gèrent-ils le dilemme entre le partage et la protection d’information stratégique ? Quelle est la structure du système d’information la plus adaptée pour répondre à ce dilemme ?

– Les implications de la coopétition : Comment les firmes contrôlent-elles et évaluent-elles la coopétition ? Quels sont les impacts de la coopétition sur l’organisation et les différentes parties prenantes ?

Nous proposons de discuter de ces différents aspects en confrontant des arguments théoriques et empiriques. Nous vous invitons à participer à ces débats et échanges d’idées lors de nos prochaines rencontres scientifiques.